De Pie Town a Grants

Nous en étions reste a Pie Town...

Nous qui pensions en arrivant n'y rester qu'un jour et demi, nous y avons passe au final une semaine. C'est la faute au mauvais temps tant attendu et qui n'arrivait pas, la faute aux "pies" qu'il a fallu gouter et la faute a la Toaster House qui était trop confortable. Pour passer le temps CamElle a teste différentes recettes : cookies, muffins, gâteaux aux framboises, pancakes, pizza... CamIl en a bien profite! De son cote il a pu se défouler en fendant le bois pour approvisionner la cuisinière a bois.

Ce stop nous a permis aussi de faire de belles rencontres...

Tout d'abord Nita, propriétaire de la toaster House d'une générosité exceptionnelle. Par exemple nous avions besoin d'aller nous ravitailler au magasin, a 20 miles (=1 journée et demi de marche = 1 matinée de stop). Ne voulant pas nous laisser faire du stop sous la neige elle n'a pas hésite a nous prêter sa voiture ! C'est ainsi que CamIl s'est retrouve au volant d'un 4x4 subaru fier comme pas deux! Nous avons profite des quelques jours pour l'inviter a manger (des lasagnes faites par CamIl cette fois ci). Le lendemain soir nous nous retrouvions chez Nita (la maison ou elle vit) pour fêter les 11 ans de mariage d'un de ses couples d'amis. On y rencontre Tony, 70 ans qui se soigne a la marijuana (légal ici), Michel artiste peintre musicien compositeur astronome qui fait la plonge au café du coin (et même un peu révolutionnaire..) et bien d'autres...


Nous avons également rencontre un autre baroudeur (a vélo), Jake, qui fait le tour des USA. Il a été lui aussi très content de trouver la Toaster House en pleine tempête de neige.

dsc03770.jpg

Apres toutes ces rencontres et le retour du beau temps il était grand temps de chausser nos chaussures et de repartir plein Nord. Nous quittons Pie Town dans le froid, Azimuth nous assure qu'il faisait -12 degrés celsius ! Nous avons traverse de grandes plaines a perte de vue avant d'arriver a El Malpais. Le sentier qu'on voulait prendre traverse ces étendues de laves. En voyant l'état du sentier le carrix a refuse de s'engager dedans nous obligeant a faire demi tour et a passer par la route. Nous avons pu ainsi longer de belles falaises qui ont réveille nos envies de grimpe. Nous avons bien fini par arriver a Grants ou nous avons pris une chambre d'hôtel grand luxe avec petit dej a volonté !!! Essayez d'imaginer le nombre de muffins que deux marcheurs français peuvent engloutir apres un mois de voyage ! Nouvelle tempête de neige des le lendemain matin qui confirme notre arrêt de marche pour un temps. Maintenant c'est l'heure du Wwoofing !

dsc03814.jpg

 

Petit bilan :

- Les paysages sont super varies et c'est trop beau.

- Les gens sont super accueillant.  

- Azimuth dort quand même beaucoup dans le sac a dos. Plus que nos 12h par nuit... Les écureuils ont donc des pratiques de marmottes !

- Les pieds de CamElle tiennent le coup (merci le chirurgien) mais plusieurs ampoules sont a noter du fait des semelles en cuir ! Un conseil faites vous faire des semelles en synthétique si vous en avez le besoin pour de la marche.

- CamIl a fini par sortir ses moufles : signe que la température est bien descendue.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site