Blog des Cams

Bienvenue sur notre blog ! Vous trouverez ici quelques récits de notre aventure, illustrés par nos photos.

Vous pouvez aussi retourner à l'accueil de notre site internet en cliquant sur le lien ci dessous

Accueil du site

bandeau-rocheuses-1.gif

 

Ce blog se divise en deux parties :

- celle réservée aux nouvelles, photos,...etc. pour tous !

- celle spécialement conçue pour le projet pédagogique avec l'école primaire

Les utilisateurs d'Internet Explorer peuvent rencontrer des difficultés à la navigation sur ce site. Nous vous invitons à installer Mozilla Firefox pour une meilleure compatibilité avec ce site.

So this is the end ...

Il y a un mois, nous attérissions en Suisse. Nos familles étaient là, impatientes de ces retrouvailles après dix mois d'absence ! Et nous, nous étions impatients de pouvoir nous jeter dans leurs bras et de commencer le récit de cette belle aventure qui prenait fin tout à coup.

"Comment dire les choses ? Par quel bout commencer ?" Nos esprits s'embrouillent et trouvent très étrange de pouvoir parler français aux autres. Les questions fusent,  les yeux brillent d'émotion... Qu'il parait naturel de retrouver les siens ! Déjà, les immensités du Yukon nous paraissent lointaines.

Puis nous sommes rentrés à Chambéry, dans la famille de Cam-elle. La boucle était bouclée : nous en partions 9 mois et demi plus tôt. Trois jours plus tard, nous sommes arrivés aux Rissents, chez la maman de Cam-il.

Une fête "inattendue" nous attendait ! En voilà qui sortaient de derrière les murets, des maisons voisines, de derrière les voitures, et même du haut des arbres !! Entourés de plus de 40 personnes, on a tenté de donner quelques récits, de raconter un peu de notre voyage à tous. Et, si les gens nous avaient bien suivi grâce à ce blog, nous avions nous un retard considérable sur la vie de chacun ! On a été très heureux de ce moment, merci de nous avoir fêté ainsi !

Et puis, la machine-à-rentrer-de-voyage s'est mise en branle, n'épargnant pas CamElle qui s'est courageusement jettée au plus vite dans les recherches d'appartements à Paris. CamIl s'est moins laissé faire et a atterri bien plus en douceur, ayant des impératifs moins urgent que sa douce...

Nous voilà maintenant à Paris (enfin proche banlieue) à savourer les petits plaisirs d'avoir un chez soi et une douche tous les jours ! Mais le parc municipal ne satisfait pas nos envies de grands espaces ! Nous pensons beaucoup à ces 9 mois d'aventures et de rencontres tout en essayant de tourner doucement cette page. Voici un mail que nous avons écrit pour tous ceux qui ont créé notre voyage. Ce mot transmet une part infime de ce que nous avons pu réellement vivre avec tous ces gens... 

Dear all of you,

   We met you during those last 10 months. We met some of you on the trail, on the side of the road, at your place or thanks to other people. All of you are different. Farmers, photographs, engineers, consultants, physiotherapists, travelers, retired people, pastors, caving guides, cowboys, teachers,…etc. Different but all of you share something : we met you.
We shared, we learned, we laugh…
We started our trip november 6th 2011 and ended it the 15th of August 2012.
New Mexico to Yukon.
We arrived in Canada the 26th of April. We went thru Cranbrook, Banff, Calgary, Jasper, Dawson Creek, Fort Nelson and arrived by the end of July in Whitehorse, Yukon. We finished the trip canoeing on the Yukon river down to Dawson City. Then, the trip was done…
To end such a journey is not that easy. It was our way of life during those months. Very simple, into the Nature, together…
The most important thing we will never forget about this journey is who we met. People in North America are extremely nice ! We never ever had any bad experience with people. On our way, we met lot of generosity, kindness, humanity… It changed a lot our way to welcome other people. We are ready to share all of what you gave to us.
So, we really want to thank you for what you did to us. Meeting you was great !
Now, we are back home, in France.
Please, never forget to tell us when you will come to France !
    Cheers,
    Camille and Camille.
Une chose est sure ... l'humanité n'est pas en danger ! Et grâce à elle Au fil des Rocheuses est devenu ... Au fil des Rencontres !!


En couple, nous avons marché bien des lieues, 

arrives-a-whitehorse.jpg

nous esperons être un couple qui marchera.... 




Merci à vous tous pour nous avoir suivi !

On a marche jusqu'a Whitehorse et pagaye jusqu'a Dawson City !

En quittant Watson Lake debut Juillet, on se lancait pour notre derniere grande etape a pied de notre voyage... Meme si les moustiques etaient voraces pres de Watson Lake et etaient en nombre, rien n'entamait notre entousiasthme a marcher ! Moins d'ours sur cette portion, mais beaucoup d'autres voyageurs en velo, pour notre grand plaisir ! Nous avons notamment rencontre ce grand-pere qui a traverse les USA et le Canada, en route pour l'Alaska avec son petit-fils... Ou bien Pablo l'argentin qui pedale autour du monde depuis 11 ans et realise maintenant la derniere partie de son voyage, de l'Alaska jusque chez lui en Argentine...

Mais nous etions les seuls marcheurs. Depuis le debut de notre voyage, nous n'avons pas rencontre un seul voyageur au long cours a pied. L'homo pedibus est en voie de disparition... (aidez nous !!). Pourtant etre marcheur peut offrir de sacres privileges : un jour alors qu'on se reconfortait avec un cafe bien chaud dans une auberge, on a eu une belle surprise. La patronne, qui avait entendu parler de nous, nous a offert la pension complete !

Les kilometres defilaient, les distances par jour de plus en plus importantes. Et nos pas nous ont conduis jusqu'a notre destination fi nale, Whitehorse. Notre arrivee a ete superbe : on a quitte le traffic dense de l'Alaska Highway pour finir nos derniers kilometres sur un beau chemin longeant les eaux bleutees de la riviere Yukon. Au sommet d'une butte, nous y etions : Whitehorse s'etendait sous nos yeux, bien batie le long du Yukon et bordee par de belles montagnes. Nous finissions notre periple a pied...

On s'est vite organise pour preparer la toute derniere etape de notre voyage. Le surlendemain, on s'elancait pagaies en main pour 700km de descente sur le Yukon pour rejoindre Dawson. Apres avoir marche si longtemps, on peut vous assurer qu'evoluer en canoe est extra reposant ! On en a bien profite, en prenant le temps, pagayant a la mi-journee seulement, et a recuperer... Ca nous a fait du bien de ralentir notre rythme, et on s'est senti en vacances, plus que jamais ! On a repose nos jambes et nos petons et, en contre-partie, remuscle nos bras et nos dos ! Si loin au nord et perdu dans ces vastes etendues, on a continue a faire de belles rencontres. Des canadiens, des allemands, un japonais, des suisses... La descente du Yukon est populaire dans le monde entier !

Le 7 Aout 2012, neuf mois exactement apres avoir quitte la France, nous sommes arrives a Dawson. On a visite la ville, plonges dans l'ambiance de la Ruee vers l'or des annees 1900. On a fete notre arrivee dans un bon resto avec champagne s'il vous plait !

Nous sommes maintenant de retour a Whitehorse ou nous profitons des derniers instants. Nous sommes accueillis par Shelagh et Rob que l'on a rencontre lors de notre premier passage a Whitehorse ! Nous partageons des moments très sympa avec eux et ils nous offrent une très belle fin de voyage! Dans cinq jours, nous serons rentres en France !

Nous avons hate de retrouver nos proches, et les douceurs francaises evidemment !

Ce billet n'est pas le dernier du voyage, nous ferons sans doute une conclusion, mais on a besoin d'un peu plus de temps pour cela.

Lien pour nos photos

https://picasaweb.google.com/118071939097777014617/DeWatsonLakeADawsonCity?authuser=0&authkey=Gv1sRgCPH2xZW_ma-NnwE&feat=directlink

dsc-0490.jpg

Fort Nelson a Watson Lake au Yukon !

Depuis Fort Nelson, au nord de la Colombie Britanique, nous nous sommes lances pour 20 jours de marche pour atteindre la prochaine communaute humaine, Watson Lake au Yukon, 525km plus loin...

Pres de Fort Nelson, les paysages ne sont pas grandioses, et on a du partager la route avec des camions des industries petrolieres tres presentes dans cette partie du pays. De plus, la meteo n'etait pas fameuse, et on a rapidement eu un peu de retard sur nos previsions... Heureusement, les jours qui ont suivi, le temps s'est mis au beau, et on s'est sentis en super forme ! On a progressivement augmente nos paliers de distance de marche par jour : 25km, puis 30 km, puis 35km...!

Peu a peu, nous avons arpente de nouveau les Rocheuses. De magnifiques montagnes a traverser, de beaux cols a franchir, des lumieres nordiques qui nous en ont mis plein les mirettes !

Puis on a vu beaucoup d'ours. Depuis notre premier ours noir observe fin mai pres de Banff, on a observe jusqu'a aujourd'hui 36 ours ! Principalement des ours noirs, mais aussi des grizzly. Dans la plupart des cas, tout se passe bien, ils broutent l'herbe des bords de route. On a quand meme eu des situations moins comfortables avec des visites d'ours a notre campement. Dans ces cas la, on n'hesite pas une seconde : on plie tout, et on part s'installer pour la nuit quelques kilometres plus loin.

Un jour, on a voulu installer notre campement pres d'un joli cours d'eau. La presence d'un ours noir pile la ou on pensait s'installer nous a fait faire quelques kilometres de plus... pour finalement s'apercevoir pendant notre diner au spot suivant qu'un grizzly etait dans les parages. On plie tout, on file un peu plus loin... et on essaie de planter le campement avant de rencontrer le prochain ours qui est surement a seulement quelques kilometres...

Notre record journalier, c'est 7 ours noirs dont un grizzly en seulement une demie-journee !

Malgre tout ces ours, on a fait notre chemin sans encombres a travers ces belles montagnes, ces superbes rivieres, lacs turquoises, et sources d'eau chaude !

On a aussi fait de belles rencontres. Les gens sont vraiment intrigues de voir un couple de jeunes marcher a pied le long de la Alaska Highway. Certains camioneurs nous voyant tous les jours sur le bord de route se sont arretes pour comprendre le "pourquoi" de notre longue marche. Des touristes nous ont invites a prendre un memorable cafe-saucisses-biscuits-fromage pour discuter, un jeune motard en route pour un boulot en Alaska a voulu partager un bon moment avec nous sur le bord de route...

Et, arrives a Watson Lake, nous avons eu la chance d'etre mis en relation avec Barry qui nous heberge pour deux jours, le temps de reprendre un peu de force, et surtout d'organiser la derniere session de marche de notre periple : de Watson Lake a Whitehorse.

On part donc demain, le 6 Juillet, pour 18 jours de marche jusqu'a cette mythique ville du Yukon. Puis nous avons toujours en tete de pagayer sur la riviere Yukon jusqu'a Dawson City pour terminer notre voyage... La fin approche, ca nous fait tout drole, mais on doit vous avouer qu'on a hate de rentrer !

Merci a tous pour vos commentaires qui nous donnent beaucoup d'energie et qu'on lit et re-lit avec toujours autant de plaisir !

Evidemment, voici le ...

...Lien pour nos photos 

https://picasaweb.google.com/118071939097777014617/FortNelsonBCAWatsonLakeYT?authuser=0&authkey=Gv1sRgCOfCpfXiwLmx_wE&feat=directlink

dsc05973.jpg

De Canmore a Dawson Creek

hello hello !

Depuis Canmore, apres notre chouette stop dans la Famille Schneider, nous avons pris la route pour marcher jusqu'a Jasper. Notre trace traversait les parcs nationaux de Banff et de Jasper. Il nous fallait donc des permis speciaux pour entrer dans les parcs et pouvoir camper tout au long de notre route. A notre arrivee a Banff, les gardes du parc ont refuse de nous donne ces permis car ce n'etait pas encore la bonne saison. Apres une journee de negociation, nous avons du revenir sur nos pas a Canmore. Decides a ne pas abandonner, nous sommes repartis sur l'itineraire prevu en ne disant rien a personne (du parc) et avec un plan A (officiel) et un plan B (officieux) !!

Nous avons bien fait car les gens du parc sur le terrain sont tres sympa et comprehensifs. Nous avons meme ete invite a planter la tente dans le jardin des gardes du parc...

Nous avons bien profite de cette route magnifique entre Lake Louise et Jasper. Nous avons fait nos premieres rencontres d'ours (ours noirs et grizzly) ! Nous avons croise deja la route de 10 d'entre eux avec une petite histoire sympa... Nous etions dans un camping, seule tente au milieu des camping-car et les seuls reveilles. Nous etions en train de finir de plier bagages avec evidement toute la nourriture sortie et avec nous, quand un grizzly est entre dans le camping. Tout en reniflant pour voir s'il n'y avait pas quelque chose a grignoter, il s'est approche de nous. CamIl a fini de mettre toute la nourriture dans le sac pendant que CamElle guettait l'avancee de la bete : "il arrive !" "il a fait un pas vers nous!" "il nous a vu"... Puis nous avons file frapper a l'un des gros camping-car pour trouver refuge. Le Grizzly toujours tranquille, a alors tourne les talons pour sortir du camping. Oufff quel reveil !!

Nous avons franchi deux cols dont l'un est situe au niveau du 'continental divide'. Il s'agit d'un endroit ou il y a une calotte glaciere dont l'eau coule vers trois directions (vers l'atlantique, vers l'arctique et vers le pacifique). Le temps s'est mis au grand beau pour nos deux jours passes au sommet. C'etait grandiose !

Puis nous avons continue jusqu'a Jasper ou Anaelle (La soeur de CamElle) nous a rejoint pour dix jours a notre plus grand plaisir !! Bien que la pluie n'ait pas cesse de tomber durant cette grosse semaine, nous avons profite des acalmies pour decouvrir les environs : lacs, forets, cascades, canyon ... on s'est bien regale. Nous avons aussi fait de belles rencontres : francais, quebecois, voyageurs (c'etait la premiere fois depuis longtemps qu'on croisait la route d'autres voyageurs...), et Gail et John, qui nous ont accueuilli dans leur camping-car lorsque la pluie faisait rage !! Un grand merci a eux, voyageurs au grand coeur !! Nous avons profite aussi du mauvais temps pour aller explorer la piscine, le tobbogan, le jacuzzi et le sauna de l'aquatic center ... (nous avons bien pense a Grand pere (jean) !)

Apres le depart d'Anaelle, nous avons fait du stop durant un jour et demi pour arriver juqu'a Dawson Creek ou nous sommes heberge depuis hier soir en couchsurfing chez Cynthia et Randy, un couple tres sympa et tres ouvert. Dawson creek, c'est le debut de l'alaska highway, route que nous allons suivre jusqu'a Whitehorse. Nous avons profite de la journee pour visiter la ville et faire nos courses pour les 25 prochains jours... eh oui plus on monte vers le nord, moins il y a d'epicerie ! Nous prevoyons de faire du stop jusqu'a Fort Nelson demain et de commencer notre derniere marche (40 jours jusqu'a Whitehorse). Nous devrions fouler 1000 km et ne trouver qu'un seul endroit pour nous ravitailler en route ! Sommes nous fous ? .. Un peu sans doute !!!

et voici comme toujours et pour patienter un moment, nos photos ...

lien pour les photos

 https://picasaweb.google.com/118071939097777014617/DeCanmoreAlbertaADawsonCreekBritishColumbia?authuser=0&authkey=Gv1sRgCL3anNqZoP_g7gE&feat=directlink

 dsc05498.jpg

Le CANADA !

dsc05382.jpg

Apres un sejour prolonge a Kalispell chez Alan et Sarah, une intervention dans la classe de Alan (qui est prof de math) et s'etre bien reposes, nous sommes alles un peu plus vers l'ouest. Nous avons rejoint Libby pour remonter vers la frontiere le long du lac Koocanusa. Premieres journees chaudes (tres chaudes), l'eau magnifique du lac, personne pour nous deranger sur la route .. bref les derniers jours aux US ont ete supers ! Malheureusement CamElle commence a souffrir de sa jambe droite et generalement c'est CamIl qui tracte le carrix en fin de journee... 

Le 26 avril, comme prevu, nous avons passe le poste de frontiere a Rooseville. Tout est fait pour le passage en voiture mais rien pour les marcheurs. On s'est donc retrouves a attendre devant un feu rouge pour pouvoir acceder au guichet... L'officier de douane nous tamponne alors nos passeports, on discute un peu, on fait quelques pas, puis on realise : en quelques metres, on vient de changer de pays ! Les USA sont maintenant derriere nous et on se dit alors combien c'est un pays formidable, d'une diversite et d'une richesse impressionnante. On y reviendra, c'est sur ! D'autant plus qu'on a maintenant un sacre carnet d'adresse la bas...!

Le soir meme, on s'installe dans un camping du centre de ville de Cranbrook, en British Columbia. On fete alors nos trois ans ensemble en se faisant un mega gouter chocolat-chaud tartines de nutella (tres attendues) et en "cuisinant" avec les moyens du bord des pates a la carbonarra !! Un veritable luxe pour campeurs au long cours !

dsc05264.jpg

Puis on en profite pour decider de notre itineraire pour rejoindre Canmore, pres de Banff. Nous voila donc de nouveau repartis, pour nos premieres journees de marche au CANADA ! Apres avoir traverse une reserve indienne au nord de Cranbrook, on s'est engages dans une tres belle vallee : la Kootenay River Valley, bien belle avec cette riviere turquoise et les montagnes encore tres enneigees... Et une route forestiere d'environ 70km de long nous permettant de rejoindre la route allant vers Banff. Malheureusement, on n'a pas eu un temps parfait : par deux fois, il a plu la nuit complete et le jour suivant. Pour la premiere fois en six mois, on a passe des journees entieres dans la tente. C'est bien aussi de prendre du repos, bouquiner, ecrire nos carnets de voyage... Mais on a quand meme vite la bougeotte et on a pu se defouler en faisant les aller-retours de la tente a l'abre-a-sac a l'ecart du campement ou on suspend nos vivres et ou on cuisine...

A Canmore, on a ete super bien accueillis par Nancy, Marc et leurs deux filles. Ils habitent en fait a Calgary mais louent aussi un appartement a Canmore. Cet petite ville est bien charmante, batie aux pieds d'imposantes montagnes. C'est spectaculaire !

Ils n'hesitent pas a nous bichonner. On a meme eu la chance de manger du vrai fromage (si si ! C'est possible !!), du bison, et...une fondue savoyarde !! Depuis, on est installes chez eux a Calgary ou on prend une semaine pour planifier les trois derniers mois de voyage. Le printemps s'installe (enfin) ici aussi, et on en profite pour echanger notre chaud mais lourd equipement contre un equipement plus leger et plus adapte aux conditions a venir...

On partira tres bientot depuis Canmore pour marcher jusqu'a Jasper (plus de 300km). Puis on trouvera notre chemin pour monter jusqu'au Yukon...

Depuis hier, on connait notre date de retour en France. Ce sera pour le 15 Aout ! Ca nous fait drole d'avoir une date arretee comme ca, mais on est prets a profiter a fond des semaines de voyage qui nous restent...

dsc-0005.jpg

Lien pour nos photos : 

https://picasaweb.google.com/118071939097777014617/DeKalispellMontanaACanmoreCanada?authuser=0&authkey=Gv1sRgCKOi3Zalw4yH9wE&feat=directlink

Bienvenue au pays des ours !

Nous sommes maintenant au nord des USA, au Montana. Depuis que nous avons traverse le Yellowstone, nous sommes entres au Pays des Ours.

L'hiver s'eloignant, ces derniers sortent de leur hibernation. Ceci change fortement nos habitude de vie dans les bois : il faut suspendre la nourriture et tout ce qui peut avoir des odeurs (sauf les chaussettes !!!) dans un arbre. Ce doit etre a plus de 3m de haut, et plus de 1m50 du tronc. Les arbres d'ici ne sont pas tres pratiques pour cela :la plupart sont tout droit et les premieres branches sont a une quinzaine de metres de hauteur... On passe parfois du temps a chercher le bon arbre...

de plus, il faut camper loin de l'endroit ou on suspend la nourriture et ou on mange.

La derniere chose a faire, c'est de porter sur soi un spray au poivre, efficace en cas d'attaque pour faire fuir les ours. Comme les cowboys avec les hors-la-loi, il faut etre pret a degainer a tout instant. Cam-il porte donc ce spray sur lui continuellement, du lever au coucher !

Il y a ici deux types d'ours : les ours noirs et les grizzlis.

Ces deux especes reagissent tres differemment quand on les rencontre :

- ill faut se montrer "agressif" en cas de mauvaise rencontre avec un ours noir. Crier, gesticuler, le faire fuir...

- il faut etre le plus discret possible et fuir des qu'on rencontre un grizzli. Ils ont un instinct protecteur de leurs petits tres important.

Vous comprenez donc qu'il est important de pouvoir reconnaitre un grizzli d'un ours noir. Et c'est la qu'on a besoin de votre aide !

   ==> Comment differencier ces deux especes ?

dsc05538.jpg         dsc05572.jpg

Du Wyoming au Montana

Voici enfin quelques nouvelles fort attendues... Il ne nous est pas facile de trouver un endroit et le temps pour rediger un article ...

Apres notre pause fort sympatique a Lander, nous avons repris les sacs et nos pas nous ont guides sur la route de Dubois. On s'est retrouve a marcher sur la route car entre la Wilderness (qui nous sont interdites a cause de la roue du carrix), hautes altitudes, et du mauvais temps prevu... il etait preferable de passer par ce chemin. Bref imaginez les "vraaouuum", "vrouuumm"... sous la pluie et dans le vent... c'etait pas tres drole. Heureusement, le deuxieme soir, en demandant l'autorisation de camper dans le jardin, nous avons rencontre Bruce et Jenny qui nous ont confortablement installes dans leur caravane et invites a partage un "huge steack" de chez eux. C'est ainsi que nous avons rencontre leur ami Tyler, vertiable cow boy, habitant dans la reserve indienne juste a cote (et interdite d'acces pour nous). Ni une ni deux, il nous invite a passer quelques jours chez lui. On s'est donc retrouve a passer deux jours dans un veritable ranch, a marcher dans cette tres belle reserve (ou on pouvait aller puisqu'on etait loges chez quelq'un qui y habitait.. ils sont TRES complique avec leurs lois les amerloques !!). Et on a meme vu des chevaux sauvages !! C'etait magnifique, on a vraiment adore cet endroit, et on a tres envie d'y retourner !

Puis nous avons enchaine en allant marcher dans la magnifique vallee du Grand Teton. C'etait parfait, le grand ciel bleu, chaud (oui oui !), et des montagnes somptueuses. On a tellement aime qu'on y est retourne le lendemain juste pour le plaisir ! Et puis nous avons fait une journee complete de stop (en passant par le conducteur rockeur a 100%, le couple de jeun's allant skier, la guide touristique du coin... puis plein de chouettes rencontres) pour aller jusqu'a l'entree Nord de Yellowstone. Au final, nous nous sommes arretes a la ville juste avant car nous avons ete invite par le dernier conducteur a l'anniversaire de sa derniere fille (2 ans). Nous avons passe la soiree avec sa famille, a manger des pizzas, glaces et gateaux ..mmmmh ! Le lendemain avant de rejoindre le Yellowstone, nous sommes alles a la messe avec eux (c'etait dimanche). Le cote karaoke de la messe nous a un peu deconcerte mais le pasteur a fait une belle homelie.

Dans l'apres midi nous avons enfin passe, les portes du Yellowstone. Apres avoir discute pendant une demi heure avec un Ranger nous avons obtenu notre permis pour aller camper dans le Parc National et le traverser du Nord vers .... l'Ouest (et oui on change de direction !). Les regles de camping sont hyper, archi, mega strictes (il est interdit de faire ci, il est interdit de faire ca, vous devez faire ci comme ca ...) !!!

Apres avoir profite des sources d'eau chaude, nous avons donc pris la route. Nous etions les seuls marcheurs dans le Yellowstone et le Parc n'etait pas officiellement ouvert : en gros on a eut de la chance de pouvoir y aller. Apres une premiere journee sous une grosse tempete de neige, le temps est reste maussade mais ne nous a pas empeche de faire notre traversee et de profiter des blupblup des sources d'eau chaude, geysers, fumeroles aux senteurs de souffre, et animaux sauvages (coyottes, daims, elans, bisons et ...loup). C'etait la fete !

dsc05135.jpg

Et c'est a la sortie du Yellowstone que nous avons passe la frontiere du Montana. Nous avons rejoint directement Bozeman pour marcher quelques jours et nous laisser le temps de decider de la route a suivre les jours suivant. Nous nous sommes decides pour suivre le Continental Divide pour velo (passant plus bas que le chemin pour marcheurs). Mais apres une journee de marche, pres d'Helena, on s'est retrouve de nouveau dans la neige et nous avons fait demi tour pour aller jusqu'a Missoula et laisser passer une tempete de neige (encore ?? mais nous on croyais que c'etait le printemps avec tous ces papillons, les ours qui sont reveilles, les temperatures qui remontent ...snif!). Mais on a fait une chouette rencontre : Joshua, qui vient en France dans un petit mois et avec qui nous avons eu un feeling incroyable ! On a bien echange et rigole.

Une fois la tempete passee, nous avons fait marche arriere et repris le trace pour rejoindre une tres belle vallee (la Swan Valley) qui est bordee de tres belles montagnes couvertes de pins et longe plein de lacs. On s'est fait notre chemin, evitant les parties trop enneigees et essayant d'etre au maximum sur les routes forestieres plutot que sur la route. Nous sommes arrives hier soir a Swan Lake et avons rejoint Kalispell ou nous sommes heberges en couchsurfing. La frontiere du Canada n'est plus tres loin maintenant et nous prevoyons de la passer le 26 avril... Nous sommes tout excites de changer de pays dans quelques jours, apres plus de 5 mois aux USA. Et ca nous donne aussi le sentiment que notre voyage avance bien !

dsc05067.jpg

Lien pour nos photos :

https://picasaweb.google.com/113037235047585273163/DuWyomingAuMontana?authuser=0&authkey=Gv1sRgCNONy9r58JHuqgE&feat=directlink

On the road again !

Voila maintenant 3 semaines que nous avons quitte Palisade et Thomas..

dsc04769.jpg

Nous avons commence la route depuis un village non loin de Palisade nomme Mesa. Puis nous avons continue notre chemin passant par differents villages : Colbran, Silt, Rifle...

Le temps etait au beau fixe avec des temperatures printanieres. Nous avons fait des rencontres tres sympa sur le bord de la route :

- Un gars nous interpelle, nous discutons un moment puis avant de repartir il nous offre de la viande d'elk (elan) hachee (mhmm) et des champignons pour le repas du soir !

- Un soir, un peu fatigues nous faisons une pause au bord de la route quand une dame s'arrete en voiture et nous demande si ca va. On discute 5 min et on se retouve invite chez elle pour la nuit. Nous decouvrons une maison de princesse et un acceuil chaleureux !

- Alors qu'on cherche un endroit pour planter la tente au milieu de toutes les proprietes privees, on demande a un couple de retraites si on peut s'installer dans leur jardin. Ils nous proposent plutot de nous abriter sous leur grange, et nous pretent un radiateur pour la nuit. Il parait qu'il a fait froid cette nuit la (pres de -20 !), mais nous, on etait comme dans un nid douillet...! Et le matin, alors que Cam-il sort tout le materiel pour preparer le petit dejeuner, ils nous invitent a le prendre chez eux : pancakes au reveil... dur dur !

- On a eu une nuit terrible, avec beaucoup de pluie, puis beaucoup de neige, puis de nouveau pluie puis neige puis-pluie-puis...etc. ! Resultat : tout notre materiel etait trempe ! On est alles demande a des gens si on pouvait faire secher nos affaires chez eux. Un peu reticents, ils n'osaient pas nous convier chez eux mais nous installent quand meme dans un garage, et on peut faire secher nos affaires. Repartir tout secs dans la tempete de neige et s'installer un peu plus loin la nuit. Le lendemain, ils nous ont veritablement suivis a la trace a bord de leur 4x4 pour nous prevenir du tres mauvais temps imprevu qui arrive le soir meme !

- Arrivant a la ville de Meeker, on demande a la Poste s'il y a un endroit ou on peut s'installer avec la tente pour laisser passer le mauvais temps. On nous indique l'Eglise Methodiste. On se retrouve alors tout simplement heberges dans les locaux de l'eglise pour trois jours ! On a beaucoup sympathise avec le pasteur Johnny, qui a finalement tenu a nous inviter au resto ! (Cam-elle parle aujourd'hui avec emotion des fameuses pates au bleu qu'on y a mange...!)

Apres l'episode de mauvais temps, on a repris la route vers Craig, derniere ville du Colorado avant le Wyoming quand on va vers le nord. La route etait belle, meme si les nuits ont parfois etaient bien froides... Les gens nous saluent, nous demandent si tout va bien. On en a croises plusieurs qui nous demandaient alors si on etait les fameux "crazy french people" qui logeaient a l'eglise de Meeker quelques jours plus tot ! on n'en reviens pas : on fait notre bour de route, tout simplement, et les gens nous trouvent soit fous, soit incroyables.

Notre arrivee au Wyoming nous a deplu... On a eu du mal a atteindre la toute petite ville de Baggs, notre premiere ville du Wyoming. On essayait de faire du stop pour atteindre Rawlins au plus vite car on sentait que la meteo allait nous etre favorable pour traverser le rude Great Divide Basin. Rapidement, le Sheriff de Baggs nous interpelle et nous annonce qu'il est interdit de faire du stop au Wyoming. Mais ce n'est pas pour autant qu'il y a des bus ou des trains ou des taxis. Ici, c'est voiture obligatoire !

Apres quelques peripeties, on a fini par atteindre la petite ville Bairoil, la ou nous voulions commencer la traversee du Great Divide Basin. On a alors eu la surprise d'etre invites a partager notre experience et a parler de notre voyage a l'ecole primaire ! On s'est regales a intervenir dans cette toute petite ecole, et les enfants ont ete tres curieux.

Bon, il est temps de vous expliquer qu'est-ce que le Great Divide Basin : c'est une etendue plutot plate, un trou de plaines au beau milieu des Rocheuses, faisant le lien entre les Rocheuses du Colorado et les chaines de montagne du Wyoming. la plupart des gens nous ont regardes avec des grands yeux ronds quand on leur pralait de vouloir traverser cet endroit, a pied. Souvent, un vent fort balaie ces plaines. En hiver, les routes sont fermees ; a quoi bon deneiger une route qui sera recouverte de congeres quelques heures plus tard ?

Gloups... on se lance.

On a eu trois jours de tres beau temps, avec des conditions de route plutot favorables. Puis le vent a progressivement pris possession du lieu. Puis on a eu de la boue et enfin plas mal de neige a la fin de la traversee. On a vu beaucoup d'animaux : antilopes, coyottes, elans,... On est arrives un peu sur les rotules a la ville d'Atlantic City, ou, encore une fois, on a rencontre quelqu'un de genial, ou "planter la tente quelque part" se transforme en un accueil chaleureux, comme si on etait de grands amis, ou bien la famille.

Le point negatif de la traversee, c'est que notre roue du Carrix s'est retrouvee toute abimee ! Mais pas de panique, Carrix nous a deja envoye les pieces de rechange...

On a enfin rejoint la ville de Lander ou on a rencontre Juan, qui nous accueil dans son incroyable maison, remplie a craque de toutes ses collections (dinosaurs en plastique, magnets pour frigo, clochettes, ceintres, livres, vieilles voitures, ....etc). Juan est un sacre personnage, qui a aussi un regard critique et tres interessant sur la societe americaine. On apprend beaucoup. Il est aussi guide speleologue et il nous a offert une sortie speleo, a notre grand bonheur !!

On prevoit de repartir demain, en direction... DU NORD !!!

 dsc04940.jpg

Lien pour les photos :

https://picasaweb.google.com/113037235047585273163/DuColoradoAuWyoming?authuser=0&authkey=Gv1sRgCJyQvZbe2_Gyfg&feat=directlink

Arches et Canyonlands

Hi there ! how are you guys doing ?

   Nos deux derniers jours de wwoofing nous ont permis de preparer correctement nos affaires et en plus de faire une viree a Arches et Canyonlands, grace a Thomas.

  C'etait magique, on vous laisse decouvrir ca en image...

                              Lien

 

     

La meteo...

Coucou les enfants !

On espere que la maitresse est bien sage... Est-ce le cas ?


Nous profitons d'une tempete de neige pour vous faire partager quelque chose d'important durant notre voyage : la meteo.

Apres avoir travaille dans quelques fermes, nous avons decide de repartir a pied. Nous avons bien regarde la meteo avant de partir. Il nous semblait que le printemps arrivait : les temperatures etaient en hausse, les journees etaient predites ensoleillees pour plusieurs jours, et les oiseaux chantaient.

dsc04771.jpg

Cependant, un matin, quatre jour plus tard, alors qu'on s'attendait a un peu de pluie, on a eu la surprise de se reveiller sous 10cm de neige.

dsc04789.jpg

Nous avons donc regarde de nouveau la meteo : une amelioration etait prevue des le lendemain avec du Soleil.

Une fois encore, le lendemain, le Soleil ne s'est pas montre... Et surtout, une nouvelle tempete de neige arrivait pour la nuit d'apres nous obligeant a changer notre route pour s'abriter au plus vite.

Nous sommes maintenant au chaud et nous regardons la neige tomber, ce qui devrait durer encore deux jours...

Conclusion : la meteo, c'est bien, mais ce n'est pas toujours sur.

 

Nous aimerions savoir pourquoi, d'apres vous, la meteo predite n'est pas celle observee ? Comment arrive-t-on a donner des previsions ?

 

Encore du Wwoofing mais au Colorado

 Nous avons bien continue vers le Nord, comme prevu...

Apres un court arret a Durango (la ou nous ecrivions le precedent billet), nous sommes alles travailler une semaine a Mancos, dans la ferme de Dave. Dave nous avait prevenus : pas de douche, pas d'eau courante, et un petit chauffage de rien du tout pour une grande caravane. Malgre cela, on etait quand meme contents de pouvoir pauser nos sacs quelque part au Sud du Colorado.

On est donc arrive a Mancos, dans une petite ferme bien organisee, et en pause pour l'hiver. Dave y a bati sa ferme il y a quatre ans, apres avoir cherche durant 6 mois le bon endroit pour s'installer. On a compris pourquoi : sa ferme est au beau milieu d'un bel endroit, entre montagnes du Colorado et desert de l'Utah. Et puis le coin est dynamique. Les gens font du sport ou activites de plein air (si si c'est vraiment bien le Colorado !). En plus les gens du coin sont assez tournes vers l'agriculture de proximite, et bio. Comme on n'avait pas l'eau courante, les douches c'etait chez les amis de Dave. Ca a ete l'occasion de les rencontrer, de passer des soiree sympas et meme d'aller voir deux concerts dont un de vraie country locale, dans un veritable bar a country. Imaginez nous en train de danser sur cette musique de cowboys au milieu d'une foule incroyable de gens !

dsc04475.jpg

Cote boulot, on a un petit peu travaille sous serres, a recolter des epinards que Dave a ensuite vendu a un restaurant de Durango ; mais on a surtout aide en faisant du bricolage dans les serres, ou bien dans sa maison qu'il est en train de construire. On a aussi eu la chance d'aller faire du SKI !!! En effet, Dave a remue tout Mancos en appelant ses amis pour nous trouver du materiel ! On a eu la chance d'avoir un temps magnifique, et on s'est regale a faire ce petit tour de ski de fond hors piste ! On a aussi aide a demonter la yourte d'une amie, tout en buvant des bierres... ca nous a fait drole de "trainer" avec des jeunes (de la trentaine), car, finalement, on rencontre beaucoup de gens vraiment plus ages que nous.

Bref apres une semaine bien remplie, on a repris la route du Nord, et on a fait un grand saut en stop pour aller a Paonia, au nord est de Montrose. La route pour y aller passe au milieu de montagnes majestueuses, qui nous ont fait penser a notre lointain chez-nous...

Surprise en arrivant en arrivant dans cette nouvelle ferme... c'est une veritable ferme hippie ! Wayne, le proprietaire a commence son activite de fermier bio il y a 38 ans. A l'epoque, demarrer une ferme bio n'etait pas bien vu de tous, car fortement lie a la contre-culture de ces annees la, le mouvement hippie. En tout cas, la ferme a garde au fil du temps son authenticite culturelle ! Nous etions avec quatre autres jeunes qui travaillent la depuis plusieurs mois au moins. On peut dire qu'ils etaient tres differents de nous ! Ils sont pas mal en rupture avec la societe et discutent des valeurs comme le travail ou l'argent. C'etait interessant de pouvoir echanger avec eux.

dsc04568.jpg

Nous sommes restes dix jours dans cette ferme et il a bien fallut nous occuper. C'est une ferme qui cultive principalement des fruits (pommes, poires, cerises, abricots,...etc) mais aussi des legumes. Nous avons donc repique des salades et recolte des laitues. Ici les 'lettuces' sont en fait des feuilles separees et non pas une boule de salade. Et bien nous avons recolte feuille par feuille les lettuces sans couteau, sans ciseaux... on vous assure que ca prend du temps !  En tout cas nous avons eu la surprise de decouvrir dans une de leur serres des veritables tomates fraiches (et bonnes !), en plein hiver !

Pour revaloriser la ferme dans la vallee, la copine de Wayne, Miryam, a eu l'idee d'organiser une soiree de levee de fonds. Comme elle est d'origine bretonne, elle a choisi la chandeleur pour faire la fete. Ni une ni deux, on s'est retrouves tout les deux embarques dans une grande cuisine a faire 500 crepes pour l'occasion ! Soiree tres sympa a manger crepes et galettes en ecoutant et dansant les danses traditionnelles locales animees par un super groupe de musiciens !

Bon, il faut quand meme dire que la vie en communaute nous a un peu pese : les autres etaient tres sympas, mais on n'a toujours pas compris comment ils faisaient pour vivre dans une telle salete... On a essaye d'instaurer un peu des regles pour un minimum d'hygiene et on a lave a fond la maison qui sert de lieu de travail pour les re booster. Ils ont fini par changer un peu leur facon de faire et d'etat d'esprit. C'est d'un coup devenu plus facile pour nous d'echanger avec eux !

Puis au bout de 10 jour, nous avons repris la route du Nord pour finalement arriver a Palisade, tout pres de Grand Junction, chez Thomas. C'est avec plaisir que nous avons change de type de ferme... Ici, tout est organise et propre ! La ferme est aussi plantee dans un decors magnifique. Thomas y cultive principalement des peches depuis une trentaine d'annees. Il faut savoir que Palisade est, parait-il, le meilleur endroit au monde pour faire pousser des pechers ! Il y a aussi d'autres arbres fruitiers et un grand jardin pour les legumes que Thomas vend au CSA (l'equivalent de notre Amap).

On sympathise beaucoup avec lui, qui est tres drole et tres ouvert a notre culture. Il est meme venu plusieurs fois en France, notamment pour aller skier a Chamonix ! Et comme il aime beaucoup le ski de fond devinez le programme du week end dernier ... Et oui, ski de fond mais attention avec des ski en bois autentique pour CamElle, puis trempette dans les sources d'eau chaudes du coin (lalalere !) et resto ! Ouioui tout ca pour ces messieurs dames ! Notre travail ici consiste a ramasser les branches des arbres tailles et nettoyer la maison des gens qui viennent aider ici en ete et qui est infestee de souris. Une chose est sure : on merite amplement notre diplome de femme de menage a l'etranger !!

Etant bien installes et avec ses conseils avises, on est en train de prevoir la suite de l'aventure pour nous. Attendez-vous a ce qu'on ne parle plus de fermes avant un momemt, car, c'est certain, on est repartis pour de la marche (enfin!) ! On compte en effet partir a pied de la ferme de Thomas et aller vers le N### (devinez !), jusqu'au Wyoming !

 dsc04599.jpg

Et bien sur le lien pour nos photos :

https://picasaweb.google.com/102005354281487913150/WwoofingInColorado?authuser=0&authkey=Gv1sRgCICDlvDl96b5-AE&feat=directlink

Photos de notre viree dans les Grands Parcs

Voici venu le lien tant attendu pour nos photos !

Lien

https://picasaweb.google.com/113037235047585273163/VireeDansLesGrandsParcs?authuser=0&authkey=Gv1sRgCOqxuurbo5j8aQ&feat=directlink

Escapades dans les Grands Parcs americains

Nous avons la chance d'acceder quelques instants a un ordinateur... On en profite pour vous faire partager nos dernieres aventures !

Apres avoir difficilement quitte la ferme de Sheilah (c'etait si bien...), nous nous sommes offert notre cadeau de Noel avec un peu de retard. Nous avons loue une voiture a Rent-a-Wreck. Wreck, ca signifie, epave... On se demandait bien ce qui nous attendait... Mais on n'a pas ete decus !dsc04129.jpg

Au programme : une semaine de periple avec notre superbe Wreck pour faire le tour des Grands Parcs americains a notre portee. On a pu voir Canyon de Chelly, Monument valley, le lac Powell, Bryce Canyon, et le Grand Canyon ! C'etait magnifique...

dsc04314.jpg

Et tellement different d'un endroit a l'autre. On peut dire que ca nous a donne des ailes...

dsc04163.jpg

Nous avons rendu la voiture apres pres de 2300km de route et des tas d'images en tete... Dame Nature realise de sacres decors...!

Nous sommes maintenant au Colorado ! Ici, il neige a gros flocons. Nous avons mis deux jours en stop pour aller d'Albuquerque a Durango. Nous avons du faire un arret a Farmington qui nous a malheureusement laisse une derniere impression du Nouveau Mexique un peu maussade... Farmington est une ville tres glauque, on ne s'y est pas sentis a l'aise.

Depuis qu'on est ici a Durango, tout va mieux. Cette ville est assez charmante avec ses boutiques de sport de montagne, ses nombreux pubs et snack-bars en tous genres, et ses habitants tres sympas. On est aussi heureux de retrouver nos reperes de montagnards avec de vrais sommets enneiges !

Cette apres midi, on part a quelques miles d'ici, a Mancos, pour travailler une semaine dans une autre ferme.

Le programme des temps qui viennent ?   On a encore d'autres possibilites de travailler dans d'autres fermes, en allant vers le Nord, toujours plus au Nord...

L'Ecologie et les americains

Merci pour vos petits messages qui nous font plaisir. Nous sommes maintenant au Colorado, et le voyage se poursuit bien.

Reponses a vos questions :

- nous avons pu voir certains animaux : daims, elan, chevaux, vaches, oiseaux, lapins, et des traces d'ours noirs. Nous avons ete surpris d'observer plus d'animaux au bord des routes dans les Parcs Nationaux que dans la nature loin de tout. Ceci peut etre explique par le fait que dans les Parcs, les animaux sont proteges des chasseurs (il y est interdit de chasser). Comme nous vous l'avions explique, nous ne pouvons pas voir certains des animaux qui vivent ici car ils sont en hibernation.

- quand nous etions dans l'avion, nous avons eu la chance d'avoir differentes boissons chaudes ou froides a volonte. Par contre, pour manger, il fallait payer...

 

Nous avons pense vous faire partager un sujet d'actualite : l'environnement et l'ecologie.

Voici ce que nous constatons :

La majorite des voitures sont des enormes 4x4 consommant beaucoup de carburant

Le reseau de transport en commun est tres peu developpe encourageant les gens a se deplacer en  voiture ou en avion plutot qu'en bus ou en train

Il y a tres rarement la possibilite de trier ses poubelles

Le fait de traiter l'eau de pluie en environnement urbain evite de polluer les rivieres. Ici, l'eau des pluies en ville n'est pas recuperee puis traitee avant d'etre rejettee dans les rivieres.

 

Cependant, nous avons eu l'occasion de travailler quelques semaines dans deux fermes du Nouveau Mexique. Le but de ces fermes est de produire des fruits et legumes biologiques, en respect avec la Nature, et de les vendre a des marches locaux. C'est tres bien ! Ce genre de ferme est tres loin de l'idee qu'on se faisait des immenses fermes tres mecanisees, dont le but est de produire le plus possible en utilisant des produits chimiques mauvais pour la nature...

dsc03847.jpg

On aimerait avoir votre avis : pour vous, qu'est-ce que l'ecologie ? Faites vous des choses pour proteger l'environnement dans la vie de tous les jours ?

Nouvel An americain

carte-de-voeux-2012.jpg

Nous esperons que vous avez passe de bonnes fetes de fin d'annees. Voici comment s'est deroule notre passage a l'an "Twenty-twelve" ( a prononcer avec une patate chaude dans la bouche pour se faire comprendre des gens du cru d'ici...!) :

Grace a Sheila chez qui nous travaillons, nous sommes alles feter le nouvel an chez Linda. Celle-ci a un passe un peu incroyable : elle a beaucoup voyage dans les pays du Sud en tant que medecin et a ete par deux fois la compagne de quelqu'un d'extraordinaire. Tout d'abord l'agent de Bob Dylan, puis l'alpiniste russe Anatoli Bokreev, malheureuement decede lors d'un accident sur l'Everest...

On a commence la soiree par une marche nocturne sur la colline dominant sa superbe maison, et on a profite d'un petit apero au champagne autour d'un grand feu.

dsc03938.jpg

On a pu rencontrer les amis de Linda, des gens tres differents et tres interessants : fermiers du coin, professeur d'economie dans une prestigieuse ecole de New York qui a enchante notre soiree un peu plus tard en improvisant du jazz au piano, d'autres voyageurs... Tout ce beau monde s'est retrouve a l'arriere des 4x4 pour rentrer chez Linda en traversant une riviere (ca fait moins froid aux pieds) !

dsc03947.jpg

Pour finir, nous avons deguste un vrai repas de fete... on a pris des kilos de reserve pour les temps a venir !

Malgre toutes ces belles rencontres, l'envie de continuer notre chemin devient de plus en plus forte. Notre depart semble se preparer pour la semaine prochaine.

La suite ? au prochain episode... 

Wwoofing pres de Santa Fe

Joyeux Noel a tous et Bonne Annee !

Notre premiere experience de Wwoofing s'est passee a Santa Cruz (petite ville au nord de Santa Fe). 

dsc03847.jpg

C'est une petite ferme, en bordure d'une zone commerciale, qui produit des legumes toute l'annee et qui a donc 5 serres pour la periode hivernale. Nous avons donc plante les choux... euh non les salades !Notre arrivee a la ferme nous a un peu decontenances. Nous etions tout contents d'avoir trouve une ferme pour nous accueillir (difficile a trouver en cette saison), et nous avions un premier contact sympa. Mais en arrivant nous nous sommes retrouves a poser nos bagages dans un petit studio vraiment degueulasse ...! Commencer par 4 bonnes heures de menage juste pour oser s'assoir sur les fauteuils ca sape un peu le moral ! La rencontre de l'ouvrier agricole (Nery, 22 ans) nous a rassure car il etait tres sympa. Nous avons donc decide de rester un peu. Peu a peu les choses se sont organisees : lever 7h30, pti dej genialissime au peanut butter, granola, the a volonte... travail de 9h a 16h (transplanter des salades, planter des graines, enlever les mauvaises herbes, ranger...) avec petite pause le midi. Nous avons beaucoup discute avec Nery qui vient du Guatemala et a repris completement l'activite agricole de son oncle. Et le soir repas mis en commun avec Nery devant un petit film. Ca a ete l'occasion de manger de la viande avec des chips et un coca. De quoi refaire nos reserves de gras ! Nous en avons profite pour feter l'anniversaire de CamElle avec de vraies bougies (voir photos) et des tomates farcies...                                                  Nous n'avons pas voulu passer Noel dans cette ferme qui n'etait pas tres familiale.

dsc03876.jpg

Nous avons trouve une autre ferme cette fois ci au sud de Santa Fe, a Ribera.

La changement total de decors !! On se retrouve en pleine nature, dans une superbe maison avec une chambre pour nous, repas partages et une autre Wwoofeuse (Lisa, 22 ans aussi). Nous sommes chez Sheila et son ami Armand (et les deux chiens, trois chats, 15 poules et trois chevres...) qui sont vraiment tres accueillant. On se sent comme a la maison ... Nous passons donc Noel avec eux. Il n'y a pas de veille le 24 mais un 25 bien rempli (surtout le ventre). Nous avons pu deguster Queen Ann, l'oie de la ferme qui picorait encore avec les poules deux jours avant ... Un vrai regal. On se sent vraiment en vacances car il n'y a pas de contraintes, peu de travail et beaucoup de choses a decouvrir (les sources d'eau chaude du coin, les mesas, les balades, le shopping a Santa Fe...). Bref on ne s'ennui pas !! On imagine rester la quelques semaines. 


dsc03889.jpg dsc03885.jpg

De Pie Town a Grants

Nous en étions reste a Pie Town...

Nous qui pensions en arrivant n'y rester qu'un jour et demi, nous y avons passe au final une semaine. C'est la faute au mauvais temps tant attendu et qui n'arrivait pas, la faute aux "pies" qu'il a fallu gouter et la faute a la Toaster House qui était trop confortable. Pour passer le temps CamElle a teste différentes recettes : cookies, muffins, gâteaux aux framboises, pancakes, pizza... CamIl en a bien profite! De son cote il a pu se défouler en fendant le bois pour approvisionner la cuisinière a bois.

Ce stop nous a permis aussi de faire de belles rencontres...

Tout d'abord Nita, propriétaire de la toaster House d'une générosité exceptionnelle. Par exemple nous avions besoin d'aller nous ravitailler au magasin, a 20 miles (=1 journée et demi de marche = 1 matinée de stop). Ne voulant pas nous laisser faire du stop sous la neige elle n'a pas hésite a nous prêter sa voiture ! C'est ainsi que CamIl s'est retrouve au volant d'un 4x4 subaru fier comme pas deux! Nous avons profite des quelques jours pour l'inviter a manger (des lasagnes faites par CamIl cette fois ci). Le lendemain soir nous nous retrouvions chez Nita (la maison ou elle vit) pour fêter les 11 ans de mariage d'un de ses couples d'amis. On y rencontre Tony, 70 ans qui se soigne a la marijuana (légal ici), Michel artiste peintre musicien compositeur astronome qui fait la plonge au café du coin (et même un peu révolutionnaire..) et bien d'autres...


Nous avons également rencontre un autre baroudeur (a vélo), Jake, qui fait le tour des USA. Il a été lui aussi très content de trouver la Toaster House en pleine tempête de neige.

dsc03770.jpg

Apres toutes ces rencontres et le retour du beau temps il était grand temps de chausser nos chaussures et de repartir plein Nord. Nous quittons Pie Town dans le froid, Azimuth nous assure qu'il faisait -12 degrés celsius ! Nous avons traverse de grandes plaines a perte de vue avant d'arriver a El Malpais. Le sentier qu'on voulait prendre traverse ces étendues de laves. En voyant l'état du sentier le carrix a refuse de s'engager dedans nous obligeant a faire demi tour et a passer par la route. Nous avons pu ainsi longer de belles falaises qui ont réveille nos envies de grimpe. Nous avons bien fini par arriver a Grants ou nous avons pris une chambre d'hôtel grand luxe avec petit dej a volonté !!! Essayez d'imaginer le nombre de muffins que deux marcheurs français peuvent engloutir apres un mois de voyage ! Nouvelle tempête de neige des le lendemain matin qui confirme notre arrêt de marche pour un temps. Maintenant c'est l'heure du Wwoofing !

dsc03814.jpg

 

Petit bilan :

- Les paysages sont super varies et c'est trop beau.

- Les gens sont super accueillant.  

- Azimuth dort quand même beaucoup dans le sac a dos. Plus que nos 12h par nuit... Les écureuils ont donc des pratiques de marmottes !

- Les pieds de CamElle tiennent le coup (merci le chirurgien) mais plusieurs ampoules sont a noter du fait des semelles en cuir ! Un conseil faites vous faire des semelles en synthétique si vous en avez le besoin pour de la marche.

- CamIl a fini par sortir ses moufles : signe que la température est bien descendue.

Lien pour nos photos

Voici ENFIN  le lien pour nos photos ...

debut : Silver City / Gila

puis : Aragon / Pie town

et : Pie town / Grants

https://picasaweb.google.com/102005354281487913150/DeSilverCityAGrants?authuser=0&authkey=Gv1sRgCMTxl4j27rvuLg&feat=directlink

 

Une journée type

Notre journée type commence au lever du soleil voir un peu avant (6h30 au début 7h00 maintenant). Petit dej dehors quand c'est possible, dedans quand il fait froid. Au menu : granola ou flocons d'avoine améliores et un grand the sucre.

Puis il est grand temps de plier bagages. Ça prend du temps (1h30 environ) car on a des pti problèmes de condensation dans la tente et nos duvets sont complètement mouilles (ou gelés ... Ca dépend de la température de la nuit!) et il faut faire sécher le tout. Il faut aussi équilibrer au mieux possible le sac du carrix. Au final, on quitte le campement aux alentours de 9h (9h30 maintenant que le Soleil arrive tard et sèche lentement le matos...).

Après.... Et bien on marche! La, ce sont de longues discussions, on prend le temps de se raconter toutes ces choses vecues qu'on ne s'est jamais vraiment raconte, on parle de nos projets, et aussi beaucoup de vous! Car figurez vous que vous peuplez nos rêves a peu près chaque nuit : parents, amis... Bref, on pense souvent a nos proches, bien plus que vous ne l'imaginez! On se fait des petites pauses de 10 a 30 min, en général une le matin et l'autre en début d'apres midi. On en profite pour manger des barres, ou un mélange de notre composition comprenant fruits secs et peanuts. Donc, vous l'aurez compris, pas de petit picnique avec sieste au soleil... Souvent, les heures de marche defilent sans qu'on s'en apercoive.

En general, on marche une bonne dizaine de miles par jour, proche de 20km.

A l'approche du coucher du soleil (17h30 au début, 16h30 maitenant), on cherche un coin pour notre prochain campement. La, tout va très vite! Tout est installe en vitesse. Pendant que l'un s'occupe du rangement dans la tente, l'autre prépare le repas (prévu maintenant a 17h30). C'est souvent un bol de noodles (nouilles chinoises), car c'est bon, c'est chaud et très léger. Comme le matin, on mange soit dehors, soit dans la tente suivant la température. Tous ces derniers jours, on était sous la tente. Nous n'oublions pas la toilette quotidienne téméraire et parfois difficile mais tellement appréciée apres...

Puis, on regarde les cartes, on lit et entre 18h30 et 19h, en fonction de l'intensité de l'intrigue ou de la longueur du chapitre, on éteint et on est partis pour près de 12h de sommeil!

Les apaches

Nous avons traverse ce qui était le territoire Apache qui se trouve a moitié sur le territoire des USA ( new Mexico et Arizona) et a moitié sur celui du nord du Mexique. Ce territoire existait encore il y a seulement un siècle.

Les Apaches sont composes de quatre tribus d'indiens : les Chokonen, les Bedonkohe, les Nednhi, et les Chihene. Eux se considèrent comme quatre tribus distinctes mais ont des pratiques culturelles similaires et ils partageaient les mêmes territoires et les mêmes ressources naturelles. Ils vivaient très près de la nature.

Ils sont connus dans l'Histoire américaine pour la résistance qu'ils opposèrent aux Blancs lors de la guerre entre colons et indiens dans les années 1880. Les chefs légendaires sont : Mangas Coloradas et Geronimo.

Le gouvernement américain n'a toujours pas tenu sa promesse de leur attribuer un territoire. les Apaches vivent aujourd'hui dans différents Etats : Oklahoma, Floride, Nouveau Mexique et Arizona. Mais ils pensent qu'ils possèderont toujours leur territoire ancestrale de manière spirituelle.

PS : merci pour vos rédactions qu' on a beaucoup aime! Notre voyage avance bien et on a hâte de vous faire partager la suite!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site